Qui?

Boris Dumesnil-Poulin est artiste, poète et musicien. L’aîné d’une famille d’archéologues, il aime les livres de biologie, les aventures en forêt et les plans télescopiques. Il crée des installations, des trames sonores, des films et des performances. Il a participé à plusieurs collaborations avec des artistes et des institutions culturelles, est membre de nombreux collectifs, et son travail a été présenté au Canada, en Belgique, au Japon et sur Internet. Boris complète présentement une maîtrise en Studio Arts à l’Université Concordia - contentration Intermedia - où il est également directeur du Shapeshifting & Teleportation Practices Research Cluster.

Boris Dumesnil-Poulin fabrique des interstices imaginaires. Ses recherches combinent l'écriture, la voix, la photographie, le web et l'animation 3D, pour créer des espaces poétiques, entre le naturel et l'artificiel, où le visiteur est invité à se transporter. Son travail propose des immersions, parle de transmutations et confond science et fiction pour tenter de révéler l'invisible et l'intangible. En agissant à l'intérieur des oeuvres à titre de guide ou d'inspecteur, Boris élabore des stratégies qui déjouent une lecture distante des oeuvres, et incitent plutôt à la méditation et à une certaine alchimie entre spectateur et spectacle.

À travers ces expérimentations, il essaie de répondre à la question : la téléportation est-elle possible, ici et maintenant ?

Mû par le goût de l’aventure et le désir que l’impossible se réalise enfin, l'artiste aime les gestes audacieux, parce qu’ils portent en eux le rêve du futur. Il jongle avec le mystère et l’humour, s'attarde volontier à des entreprises futiles, pour dire de façon inexacte des choses sérieuses, et inventer à la pelletée des choses pas vraies à glisser dans des choses vraies. Pour lui, l’art est un cadeau, un supplément d’idées qui fabrique du neuf entre les êtres vivants.

« J’imagine des mondes alternatifs, je crois en une société idéale où tout le monde participe à l’accomplissement de tout le monde. Je cherche là où une expérience intersecte les autres, comment la singularité peut rejoindre le multiple. L’art pour moi n'est que la surface sensible d’une structure invisible, universelle et accessible, un projet plus grand que la somme de ses parties. »

***

Who?

Boris Dumesnil-Poulin is an artist, poet and musician living in Montreal. The eldest of the two sons of a family of archaeologists, he loves biology books, forest hikes and telescopic plans. He creates books, installations and performances. He participated in many collaborations within artists collectives and cultural institutions, and his work has been presented in Canada, Belgium, Japan and on the Internet. Boris is currently completing a master's degree in Studio Arts at Concordia University - Intermedia concentration - where he is also codirector of the Shapeshifting and Teleportation Practices Research Cluster, as well as future chair of the Studio Arts Department.

Boris is a risk-hunter : he dallies willingly in futile endeavors. Driven by the spirit of adventure and for the impossible to finally happen, he lives for bold gestures because they harbor the dream of the future. This artist juggles with mystery and humor to talk about very serious stuff, and invent stories to slip in-between what is real and what is imaginary. He combines voices and images to create fantasy places where the viewer is teleported, dazed and swallowed. In his most recent projects, Boris makes conferences about his summer vacations, soundtracks for botanical gardens and chivalry films in the forest. For him, art is a gift, a supplement of ideas and humor that concocts novelty for living beings to share.